Faire vivre la laïcité et l’égalité

LE GENOCIDE DES TUTSI AU RWANDA

GRATUIT – 3ème à Terminale – MARS À JUIN 2022 – 10 CLASSES

En 1994, 1 million de Tutsi ont été massacrés par leurs voisins Hutu au Rwanda. Le génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda constitue l’une des principales tueries du 20ème siècle qui aura été rendue possible par l’action d’extrémistes qui ont, pendant des années, attiser la haine anti-tutsi au sein de la population à coup de préjugés, de fausses informations, d’accusations en miroir, de stratégie de manipulation et de conditionnement des esprits à la peur, à la haine et à la violence meurtrière.

25 ans après cette folie meurtrière de masse, de nombreux.ses rescapé.es ressentent désormais le besoin de témoigner pour partager leur histoire avec la jeune génération et prévenir ainsi les mécanismes qui ont rendu ce drame possible. Ces récits permettent d’aider à faire comprendre aux élèves les processus qui mènent des préjugés aux discriminations, puis à l’exclusion et à la déshumanisation, rendant une logique d’extermination possible.

Dans ce contexte et en collaboration avec l’association Ibuka France, la Ligue de l’enseignement propose un accompagnement dans l’organisation et la gestion pédagogique d’une rencontre avec un.e rescapé.e en classe.

P 40 Marion_Pouliquen_090321_matin_HD-7845

Témoignage en classe;  Copyright : M. Pouliquen

Organiser la venue d’un.e rescapé.e en classe

La place du témoignage d’un.e rescapé.e de génocide revêt pour l’École une dimension civique revendiquée. Son intervention est pensée comme l’irruption du réel, participant à édifier les élèves à la réalité historique tout en les aidant à comprendre les fondements de cette entreprise de destruction humaine.

Cette confrontation suscite des émotions qui participent au travail historique et pédagogique. Elle peut aussi contribuer à créer des décalages, du désarroi des témoins face aux questions ou au silence des élèves ; des malentendus ou des crispations identitaires du côté des élèves. Les différentes étapes dans la préparation et l’organisation d’une séquence scolaire doivent être dès lors minutieusement pensées.

La Ligue de l’enseignement et l’association Ibuka France vous accompagneront pour préparer au mieux cette rencontre.

 

Première étape : inscription en ligne

Notre équipe se charge de faire le lien entre les classes parisiennes et les rescapé.es qui souhaitent intervenir en milieu scolaire. Si vous souhaitez accueillir un.e témoin dans le cadre d’un projet structuré, il vous faut tout d’abord en faire la demande via la nouvelle plateforme :

www.enseigner-temoigner.org

 

Deuxième étape : préparation de la rencontre

La Ligue de l’enseignement accompagne les classes participantes en proposant un suivi dans la préparation et la réception d’un.e témoin en classe. Suite à votre sollicitation, vous serez donc recontacté.e pour que nous puissions échanger sur votre projet :

  • Préparation des élèves en amont de la rencontre
  • Conseils méthodologiques pour conduire les échanges avec le/la rescapé.e
  • Exploitation pédagogique à l’issue du témoignage

Vous serez enfin invité.e à utiliser la plateforme www.enseigner-temoigner.org qui mettra à disposition des ressources pédagogiques pluridisciplinaires permettant d’expliquer le génocide aux élèves et de les préparer au témoignage. Les productions artistiques d’élèves conçues à la suite des rencontres y sont valorisées.