Faire vivre la laïcité et l’égalité

Continuité éducative

Parce qu’elle incite, au-delà du réaménagement des rythmes de l’enfant, à observer et réfléchir à ce qui se passe autour et en dehors du temps scolaire, la réforme de 2013 porte en elle le potentiel d’une conception plus holistique de l’école et de la mise en œuvre d’une continuité éducative qui puisse faire système. Ainsi se profile une sphère d’action à la cohérence de laquelle il est essentiel de travailler, de manière à rendre plus efficace les apprentissages, dans une optique de réussite éducative. C’est en se plaçant autant du point de vue de l’enfant que de celui des adultes participant à son développement (cognitif, intellectuel, artistique…) que la continuité éducative doit être pensée.

La question qui nous occupe est donc celle de l’organisation de cette continuité qui recouvre « la cohérence des temps de l’enfant », le partenariat des acteurs éducatifs et l’implication des parents, dans sa forme organisationnelle comme sur son fond pédagogique. Comment œuvrer à la mise en place d’un système éducatif global et homogène ; favoriser la rencontre et le travail harmonieux des différents acteurs ; renverser les contraintes de lieux et d’horaires pour que ce projet trouve un écho positif ?

Le nouveau Projet Éducatif de Territoire parisien paru en septembre 2016 fait de la continuité éducative une priorité et notre fédération a fait le choix de s’investir pleinement dans cette mission qui consiste à agir pour favoriser la rencontre et la concertation des acteurs impliqués directement auprès des enfants dans l’école à savoir les enseignants, les animateurs et les parents d’élèves.

Les associations d’éducation populaire complémentaires de l’école comme la notre occupent en effet une position privilégiée pour cette mission de rassemblement et de concertation : travaillant en étroite collaboration avec la Ville de Paris et l’Éducation nationale, elles sont aussi particulièrement proches du public bénéficiaire de ses actions et donc des parents d’élèves qui la perçoivent comme une alliée efficace et accessible, avec laquelle échanger, parce qu’étant à l’écoute de leurs attentes. Située idéalement au centre des projets éducatifs sans être des représentantes de l’État ou des collectivités territoriales, nos structures indépendantes doivent jouer un rôle médiateur visant à faciliter la mise en relation de tous les acteurs éducatifs.

Cette rubrique présentera les actions concrètes mises en œuvre par notre fédération dans cette optique.


Fête de la laïcité – 9 décembre 2016

A l’occasion de la fête de la laïcité, notre fédération et la circonscription 19D ont proposé la construction d’une œuvre collective sur le thème de la laïcité : un cairn.

L’idée du cairn, comme amas de pierres élevé par des Hommes pour marquer leur passage, pour se repérer invite les enfants et les adultes qui les accompagnent à penser la laïcité comme un repère pour bien vivre-ensemble.

Plus de 2000 enfants du 19ème arrondissement ont participé à cette opération qui s’est décliné aussi bien sur le temps scolaire que périscolaire.

Mise en œuvre :

Chaque enfant engagée dans le projet a reçu un galet décoratif blanc et exprimé un message en lien avec la laïcité, le vivre-ensemble, sur son galet (peinture, feutres etc).

Tous les galets des enfants de chaque école ont d’abord été mis en scène dans un espace choisi de l’établissement scolaire à l’occasion de la fête de la laïcité : lieu central, visible par tous les enfants, les adultes de l’école, les parents.

L’ensemble des galets de tous les enfants inscrits dans le projet au niveau de la circonscription ont ensuite été récupérés et mis en scène dans une grande œuvre collective symbolique de la laïcité.

Un document bilan présentant en détail l’action sera bientôt disponible sur le site.