Faire vivre la laïcité et l’égalité

L’histoire est une science humaine

GRATUIT – 4ème – 3ème – OCTOBRE 2017– Pour 10 classes (2 dans 5 collèges)

Après une première expérimentation convaincante menée à l’automne 2016, la Fédération de Paris de la Ligue de l’enseignement réitère avec enthousiasme son action en faveur d’une pédagogie du raisonnement scientifique, qui associe au travail de recherche historique une mise en perspective artistique.
« L’histoire est une science… humaine » est une démarche innovante qui use des ressources de l’art pour parler des métiers de la science. En l’occurrence, en lien avec nos partenaires du CIRESC (Centre International de Recherche sur les Esclavages), nous avons axé le dispositif sur le métier d’historien-ne spécialiste de l’esclavage et de ses effets contemporains.
Le dispositif, d’une durée de 2h30 approximativement, consiste en une intervention au collège de deux universitaires, d’un comédien et de deux animatrices-plasticiennes. La réunion harmonieuse de ces profils permet de traiter de manière croisée la question de l’esclavage, sous l’angle de leurs compétences respectives (scientifique, artistique et ludo-pédagogique). Cette intervention s’articule en deux temps.

1. Spectacle-conférence

Le premier temps de l’intervention est une conférence-spectacle au cours de laquelle la performance scénique redonne vie à un personnage du passé et alterne avec les prises de parole des scientifiques. Cette rencontre de deux formes et registres d’expression permet de mieux rendre compte aux élèves du travail de l’historien-ne. Elle confère au discours savant une dimension plus concrète, à la fois incarnée par le jeu du comédien et explicitée par la restitution de la démarche historique.

2. Séquençage d’ateliers

Le second temps du dispositif met les élèves à l’œuvre. Au fil d’une série d’ateliers complémentaires les uns des autres, ils et elles élaborent une fresque collective (par groupe de douze environ) à partir de leur réinterprétation d’archives textuelles et visuelles. Cette phase d’animation qui associe pédagogie, recherche historique et expérimentation artistique permet aux élèves de découvrir plusieurs modes de lectures critiques et créatives du passé.

3. Ancrage thématique

L’affaire dite du Gaoulet, qui se déroule au début du XVIIIe siècle en Martinique, est apparue comme l’épisode historique se prêtant le mieux à ce travail de découverte et de diffusion de la culture scientifique. À travers la mise en scène du témoignage de Claude, esclave pris en marronnage, se dessinent plusieurs aspects et subtilités de la société des personnes mises en esclavage (rébellion ouverte, écarts de statut, liens sociaux, rituels, échanges marchands, etc.). Aussi cela permet-il de dépasser le binarisme maître-esclave et de comprendre qu’une victime a toujours en elle des capacités de résistance et de résilience.