Faire vivre la laïcité et l’égalité

La Semaine de l’égalité

Ecoles maternelle et élémentaire

« La Semaine de l’égalité » est un nouveau dispositif éducatif co-construit par la Fédération de Paris de la Ligue de l’enseignement et la MGEN, avec le soutien de l’INSPE de Paris, qui a pour but de lutter contre les stéréotypes de genre et de promouvoir l’égalité filles-garçons. Il sera mis en œuvre pour la première fois en novembre dans une école maternelle.

L’idée forte du dispositif est de proposer aux écoles partenaires une semaine d’animation complète pendant laquelle tou·te·s les élèves de l’établissement sont placé·e·s simultanément dans une dynamique collective de recherche et de réflexion par rapport à la thématique.

Le dispositif est adapté au niveau des élèves, avec un programme spécifique dédié à la maternelle et un autre pour l’élémentaire.

1 – La Semaine de l’égalité à l’école maternelle :

Nous avons conçu une boite à outils, constituée de quatre propositions d’ateliers à mettre en œuvre sur la semaine :

  • « Créons ensemble la danse de notre classe »
  • « Découvrir ses émotions »
  • « Réfléchir, agir et vivre autrement la cour d’école pour favoriser la mixité »
  • « Découvrir et respecter son corps et celui de l’autre »

L’enseignant·e choisira un atelier pour animer la vie de sa classe en fonction de ses affinités, du niveau de sa classe et de l’avancée du programme. Une fiche pédagogique et des ressources dédiées l’accompagneront durant toute la durée du projet.

En parallèle, les enseignant.e.s pourront puiser dans une mallette à livres spécialement conçue pour aborder l’égalité filles-garçons. Des sacs à histoire, contenant chacun un jeu, accompagneront les albums jeunesse et pourront être emmenés à la maison pour poursuivre la découverte de la thématique en famille.

Enfin, toute l’école sera mobilisée autour d’une musique, fil rouge de la semaine, que tou.te.s les élèves découvriront et répèteront avec le chanteur, auteur et compositeur de la « chanson de l’égalité ». Pour finir, elles et ils se réuniront avec les parents en fin de semaine pour un moment convivial où toutes et tous pourront présenter leurs découvertes, montrer les œuvres réalisées et chanter ensemble.

2 – La Semaine de l’égalité à l’école élémentaire :

Pour marquer les esprits, il a été choisi de banaliser l’intégralité de la semaine et de proposer aux élèves d’enquêter sur la thématique de l’égalité filles-garçons. De sorte à ce que la semaine soit un temps fort et marquant, les élèves seront réorganisé·e·s en petits groupes d’une quinzaine d’élèves inter niveaux (du CP au CM2).

Les observations dans l’école, réalisées par Nassira Hedjerissa, professeure en science de l’éducation au sein de l’INSPE et spécialiste de la thématique de l’égalité filles-garçons, ont été traduites à travers cinq grandes questions « fil rouge », points de départ des enquêtes menées par les différents groupes de travail tout au long de la semaine :

  • « Le football c’est vraiment que pour les garçons ? »
  • « Filles ou garçons, c’est qui les plus forts ? »
  • « Fille ou garçon ? »
  • « Et toi, comment tu t’imagines plus tard ? »
  • « La cour de récré, c’est vraiment que pour les garçons ? »

Durant la semaine, chaque groupe d’élèves enquêtera sur une thématique et sera amené à participer à des ateliers variés, en lien avec le thème : un atelier d’expérimentation scientifique suivie d’une réflexion sur la place des femmes dans l’histoire des sciences ; un débat citoyen sur la question du genre ; des visites de cours d’école ayant mené une réflexion sur la mixité au sein des espaces extérieurs ; des rencontres avec une joueuse de rugby, un danseur, une ingénieure, un sage-femme ; une rencontre avec une équipe de football inclusive composée de femmes et de personnes transgenres ; etc.

De nombreuses ressources, vecteurs de réflexion, seront mises à disposition des enseignant·e·s et élèves, telles que des expositions, des livres, des ressources numériques, des objets, etc.

Par ailleurs, les élèves seront amenés à travailler sur une œuvre collective d’école réalisée avec l’aide d’un·e artiste plasticien·ne. Elles et ils auront l’occasion de la présenter en fin de semaine, lors d’un temps convivial auquel les parents seront conviés.