Faire vivre la laïcité et l’égalité

Les enfants et les écrans

Ce parcours croisé, qui s’inscrit dans l’axe prioritaire que la Ligue de l’enseignement – Fédération de Paris développe depuis 2016 sur les questions numériques, a été conçu pour inciter les élèves à engager une réflexion sur leurs usages des écrans (ordinateurs, tablettes, smartphones, télévision). Ignorant les effets psychosociaux que ces outils peuvent engendrer, les enfants adoptent souvent des comportements et des usages quotidiens nocifs.

Ce projet pédagogique vise en premier lieu à leur faire prendre conscience de la complexité technologique de ces objets en leur faisant découvrir ce qu’il y a derrière un écran. Puis, les élèves seront amenés à s’interroger sur la place qu’ils peuvent leur accorder dans leur vie quotidienne et dans leurs apprentissages.

Après avoir démonté un ordinateur, les élèves recevront une comédienne qui leur présentera une petite forme théâtrale afin de leur montrer qu’une utilisation abusive des écrans peut tout autant nuire à leurs rapports sociaux qu’à leur santé. Enfin, un challenge sera proposé aux élèves de la classe et à leurs familles : le Défi 10 jours sans écran. Seront prioritairement sélectionnées les écoles dont plusieurs classes se préinscrivent au parcours.

Dessin réalisé par une élève de l’école Arago
ayant participé au défi.
©Ligue de l’enseignement

1 – Animation atelier – En centre Paris Anim’ (1h15)

Un.e animateur.rice formé.e par l’Institut National en Recherche Informatique et en Automatique (INRIA) expliquera avec des mots simples ce que l’on trouve derrière un écran. Sous sa direction, les élèves démonteront eux-mêmes un ordinateur usagé dont ils découvriront les principes fondamentaux.
Cette séance permettra de faire un lien entre cette technologie et les effets concrets de son utilisation excessive. Le devenir de ces objets informatiques, leur recyclage et leur impact environnemental seront également évoqués.

2 – Animation théâtrale – En classe (1h15)

Une comédienne viendra en classe incarner l’histoire d’une jeune fille devant participer à un challenge. Celui-ci fonctionne toutefois à l’inverse du Défi 10 jours sans écran : le personnage gagnera s’il passe le maximum de temps devant la télévision, son smartphone et son ordinateur. Cette représentation démontrera aux élèves que le temps passé devant les écrans nuit aux relations sociales, aux apprentissages, voire à la santé. Un débat avec la comédienne permettra d’interroger la frontière qui sépare bons et mauvais usages.

3 – Le défi « 10 jours sans écran »

Lancé au début des années 2000, ce challenge est désormais relevé chaque année en France par des dizaines d’écoles. La classe et les familles acceptent d’éteindre les écrans pendant 10 jours ; le temps ainsi libéré est utilisé pour organiser des activités ludiques avec les parents et les amis. La date du défi sera laissée à l’appréciation de chaque enseignant.e, en fonction de ses propres contraintes. Pour les accompagner, une formation de 3 heures sera dispensée par l’association Alerte écrans qui leur fournira divers outils et ressources. L’équipe de la Ligue se mettra également à leur disposition pour organiser une rencontre avec les familles, du type café des parents, afin de leur présenter le défi et de le lancer. À la fin de ces 10 jours, les élèves recevront des diplômes pour récompenser leurs efforts.